CONF+ : Tutorat LCA#28 | CONF +

CONF+ : Tutorat LCA#28

TUTORAT LCA #28
 
 
Parmi les propositions suivantes, laquelle(lesquelles) sont vraie(s) concernant le diagramme de Bland-Altman et la courbe ROC ?
  • Le diagramme de Bland-Altman permet d’évaluer la reproductibilité d’un test diagnostic.
  • Le diagramme de Bland-Altman n’est utilisable que pour les tests quantitatifs.
  • La courbe ROC permet d’évaluer la performance maximale d’un test diagnostic.
  • La courbe ROC n’est utilisable que pour les tests quantitatifs.
  • Dans la courbe ROC le point d’inflexion de la courbe correspond à la plus mauvaise valeur du test étudiée.

 

CORRECTION PLUS BAS
 
l
l
l
l
l
l
l
l
l
l
l
l
l
l
l
v
 
 
 
 
    Parmi les propositions suivantes, laquelle(lesquelles) sont vraie(s) concernant le diagramme de Bland-Altman et la courbe ROC ?
    • Le diagramme de Bland-Altman permet d’évaluer la reproductibilité d’un test diagnostic.
    • Le diagramme de Bland-Altman n’est utilisable que pour les tests quantitatifs.
    • La courbe ROC permet d’évaluer la performance maximale d’un test diagnostic.
    • La courbe ROC n’est utilisable que pour les tests quantitatifs.
    • Dans la courbe ROC le point d’inflexion de la courbe correspond à la plus mauvaise valeur du test étudiée.

     

    Plusieurs paramètres servent à évaluer les tests diagnostiques. On a déjà parlé des paramètres intrinsèques et extrinsèques dans une question précédente.

    On va aujourd’hui s’intéresser à la reproductibilité des tests et à leur valeur optimale.
    Il faut déjà différencier les tests quantitatif et qualitatif.

     

    Test qualitatif :

    • La reproductibilité d’un test qualitatif s’évalue avec le coefficient de concordance κ. Κ est compris entre 0 et 1, plus il se rapproche de 1, plus la reproductibilité d’un test est bonne.
    • Pour un test opérateur dépendant on évalue la reproductibilité inter-observateur et intra-observateur.

     

    Test quantitatif :

    Courbe ROC

    • La courbe ROC permet d’évaluer la valeur optimale pour un test. Le point d’inflexion de la courbe est le point le plus en haut à gauche de la courbe.  C’est celui qui représente le meilleur couple Sensibilité / Spécificité.
    • Dans un test de dépistage on cherche à avoir la meilleure sensibilité avec une spécificité pas trop mauvaise (point 4). A l’inverse dans un test de confirmation on veut avoir la meilleure spécificité avec une sensibilité pas trop mauvaise (point 1).
    • Les courbes ROC permettent de comparer les différents tests entre eux, la courbe bleue est meilleure que la courbe violette. La courbe rouge étant un test non discriminant (il ne fait pas mieux que le hasard).
    • Enfin, l’aire sous la courbe permet de savoir la performance diagnostique du test. Ainsi l’aire sous la courbe bleue est meilleure que la courbe violette.

     

    • La corrélation de Pearson permet d’évaluer la corrélation entre le test à l’étude et le test de référence. Autrement dit, est que le test à l’étude fait aussi bien que le gold standard, tout en gardant en tête que le test à l’étude ne peut pas faire mieux que le gold standard.

    Plus R est proche de 1, plus la corrélation est parfaite.

     

    • Diagramme de Bland Altman :

    Résultat de recherche d'images pour 'diagramme bland altman'

     

    Le diagramme de Bland Altman sert à évaluer la différence quantitative entre les deux tests permettant de donner une différence moyenne des valeurs des deux tests (ligne bleue). Par exemple, on va trouver que le test à l’étude surévalue de 20% les valeurs données par le gold standard.

    Il permet également de voir si pour une certaine valeur, le test à l’étude est plus efficace.

    De part et d’autres de la ligne pointillée (représentant le zéro) se trouvent les limites d’agrément représentant l’écart type ou IC95%. 

    Bien maitriser les différentes figures susceptibles de tomber sur un test diagnostic. Elles sont toutes utiles à la conclusion de l’étude.

     

    BONUS : Lexique anglais français

    Quantitatif/Qualitatif = Quantitative/Qualitative

    Aire sous la courbe = Area under curve (AUC)

     

     
     
    L'équipe de CONF+
     
     
     
     
     
    © CONF + / MED XL 2019